Ici, vous trouverez, par ordre chronologique, les dernières émissions publiées.

Le Bruit des Photons n°23
Sylvie Valem

31 juil 2016 Publié par

play
Par : Julie Roué et Malo Thouément
Sur une œuvre de : Sylvie Valem
Durée : 2:43

Et si les images émettaient des sons ? Chaque mois, un artiste, photographe, peintre, sculpteur, nous laisse interpréter son oeuvre en un poème sonore.

Coiffez votre casque, passez en plein écran, et laissez votre regard se perdre, bercé par le bruit des photons.

SylvieValem

 

J’m’en souviens plus (série)  //

Sylvie Valem  //

Tirage argentique  //  2014

 

Ma mémoire est en lambeau. Où sont mes souvenirs de l’enfance de ma fille ?

 

Cliquez sur la photo pour passer en plein écran

Continuez la lecture »

0

Ici la nuit

03 juil 2016 Publié par

play
Auteur : Laurine Estrade et Jean-Baptiste Bonnet
Genre : Connexions
Durée : 09:19

Nous vivons dans un village d’à peine 200 habitants, au fin fond de l’Orne.

Nous sommes partis de Paris il y a quelques années. Pour travailler, nous y retournons régulièrement. Et ces derniers mois il est arrivé que nous ne prenions pas le train du soir, et que nous passions de longues Nuits Debout.
Après l’effervescence, quand nous rentrons chez nous, nous retrouvons le silence, les chants d’oiseaux, un chien qui aboie… Au loin, nous nous souvenons des prises de paroles collectives, de tout ce petit peuple réuni sur une place.

On a beaucoup dit que Nuit Debout était un phénomène purement urbain, que le « mouvement social » ne concernait qu’une minorité dans les villes, que les campagnes ne suivaient pas. C’est sûr, chez nous le soir, la place du village reste déserte.
Et pourtant… qu’y a t-il derrière ce calme apparent ?

 

Continuez la lecture »

2

Un petit vendredi assez tranquille

01 juil 2016 Publié par

play
Auteur : Olivier Ginestet
Genre : Détournement
Durée : 01:58

Le point de départ, c’est une voix de la radio québécoise. Une voix reconnaissable entre mille. Un flot ininterrompu de paroles d’où les silences ont été bannis et les respirations réduites au minimum vital. C’est aussi un grain de voix particulier, accentué par la transmission téléphonique.

Continuez la lecture »

0