Chaque premier dimanche du mois, un objet prend la parole, il s’anime, se raconte… Dans ses chroniques, Héloïse incarne, humanise, personnifie des objets de toutes sortes : valise, cintre, poubelle…L’objet devient sujet. À travers leurs déboires, leurs humeurs, leurs émotions, ces « personnages-objets » ne manquent pas de poésie.