Cet été 2015, Just for fun vous entraîne à New York, San Francisco et Las Vegas pour goûter les saveurs des Etats-Unis. Avec ou sans ketchup.

Brooklyn Experience n°3 – Occupy

21 fév 2013 Publié par

play
Auteur : Julie
Avec : Lucky Mary, Cory, Mathieu Je-Sais-Tout
Durée : 11:20

A la recherche des rescapés sur mouvement Occupy Wall Street. Où l’on rencontrera Cody, porteur d’une pancarte OCCUPY YOUR HEART.

Pour cet épisode, vous trouverez une traduction ci-dessous.

Occupy Wall Street : là où tout est né

Occupy Wall Street : là où tout est né

Cory, ou le sourire de Occupy Trinity Church

Cory, ou le sourire de Occupy Trinity Church

Traduction

par Mathieu Vigouroux

Texte 1

 Julie : Bonjour! Je crois que c’est ici qu’a eu lieu le mouvement Occupy Wall Street, n’est-ce pas?

Vendeur : Oui

J : Et maintenant il n’en reste plus rien?

V : Non

 J : Vous savez s’il reste quelqu’un ici à qui on pourrait poser des questions sur Occupy?

 V : Non je ne suis pas sûr

 Lucky Mary : Vous, vous étiez dans le mouvement?

 V : Non, moi je n’étais pas là.

 J : Ok merci

Texte 2

 Julie : Pardon monsieur, vous étiez ici pendant le mouvement « Occupy Wall Street » ?

 Vendeur : A Zuccotti ?

 J : Oui ici à Zuccoti Park.

 V : Il y en a qui sont là des fois, et des fois à [texte incompréhensible]

 J : Vous pensez qu’on peut les trouver ?

V : Oui.

 J : Ils sont là ?

 V : Oui là-bas, après le [texte incompréhensible]

 J : Merci.

Texte 3

 Julie : Bonjour, vous faites partie du mouvement?

 Cory : Oui.

 J : Et ça fait combien de temps que vous êtes là?

 C : Ça a commencé il y a 148 jours je crois, et moi je suis là depuis à peu près 120 ou 130 jours.

 J : Donc vous étiez là pendant la tempête?

 C : Oui. Certains d’entre nous ont trouvé des abris pour qu’on ne soit pas ici en extérieur. La police arrêtait les gens qui venaient par ici, et puis ça a commencé à être vraiment trempé ici aussi, alors on a vraiment dû se mettre à l’abri. Mais dès que c’était fini, on est revenu.

 J : Wouah… Et en quoi ce mouvement vous intéresse-t-il personnellement ?

 C : Ça fait partie d' »Occupy Wall Street », vous connaissez ?

 J : Oui.

 C : Ici, on mène une des actions du mouvement, qui s’appelle « Occupy Trinity », pour Trinity Church. Ça a commencé comme un acte de solidarité. L’an dernier, on a un camarade qui a été arrêté avec 7 personnes parce qu’ils étaient entrés dans l’enceinte de cette église. L’église a une propriété mais ils ne nous autorisent pas à y venir, et alors qu’on allait essayer de se servir de cet endroit ils ont dit « oh non, on ne va pas les laisser faire ». Alors ils ont arrêté 7 ou 8 personnes, et l’un d’eux a été envoyé en prison à Rikers Island pendant 45 jours.

 J : Wouah…

 C : Ouais…

Texte 4

Julie : Mais vous avez encore de l’espoir ?

Cory : Ouais, ouais ! Et il y a des caméras tout autour de nous, alors au moins je me dis qu’il y a bien quelqu’un qui regarde et qui écoute ce qu’on fait ici. Alors si on partait d’ici ils seraient trop contents, ils se diraient « Ha! Ha! Ha! On a gagné! » Mais tous les soirs, quand je viens avec mon bout de carton, j’essaie de m’allonger pile en-dessous d’une des caméras. Je veux qu’ils me voient dormir toute la nuit, c’est ça l’idée! On est toujours là. Tu sais, « Occupy », c’est le plus gros mouvement. Par exemple, après la tempête, ils ont fait « Occupy Sandy », et ils sont venus aider les gens en leur faisant des dons, comme de la nourriture ou des lampes torches, des couvertures ou des vêtements. C’est comme un réseau local qui s’étend dans tous coins qui ont été vraiment frappés par la tempête, et maintenant on en parle dans les journaux. Moi j’étais chez un ami dans le sud il y a deux jours, quand il neigeait, et on écoutait la radio. Et c’est comme si les gens de chez « Occupy » étaient sortis de la radio! Et ils nous ont aidés aussi! Tu sais, eux ils ne nous ont pas dénigrés, et puis les journaux se sont mis à en parler, et aussi la télé. Et maintenant le public a vraiment une meilleure image de nous grâce à ça!

Texte 5

 Cory : Pouvoir être ici et pouvoir s’impliquer, c’est vraiment super, vraiment.

Julie : Et vous avez un emploi ?

 C : Oh tu sais, je viens du Midwest, et déjà là-bas j’avais pas vraiment un boulot à plein temps. Je travaillais un peu, dans les réseaux sociaux, mais je ne suis qu’un simple technicien, alors je pouvais me faire un petit peu d’argent comme ça. Ici, j’ai continué à faire quelques trucs comme ça sur Internet, mais maintenant, à part un peu d’argent qu’on peut me donner de temps en temps, je n’ai pas vraiment de salaire. C’est pas facile, mais bon, maintenant je suis avec « Occupy » et c’est vraiment comme mon travail. Et puis c’est un mouvement qui grandit. Tu sais, on va tous avoir une année très intéressante en 2013, et c’est vraiment cool de se dire qu’il y a un peu une « voix de la raison » qui existe encore, et…

Playlist

Heart of the city – Jay Z

World of freakout – Bear in heaven

I don’t like your tone – The Magnetic Fields

Line by line – The Walkmen

 

Prochain épisode jeudi prochain

Pas de commentaires

Laisser un commentaire